Réveil difficile, à nouveau. Car après cette très bonne soirée un peu trop alcoolisée avec Agathe et Greg, nous devons quitter les lieux tôt pour attraper le bateau qui nous remettra les pieds sur terre.

Au saut du lit, la démotivation est forte...nous traînons les pieds jusqu'à la salle du petit déjeuner, face à la baie.

Il fait déjà chaud, ce qui n'arrange pas nos affaires, tous les 2 prêts à nous replonger dans un profond sommeil dès que nous en aurons l'occasion.

18/02 - Une journée dans les transports!

Première étape : le bateau.

Un speed boat comme à l'aller avec une "tonnelle". Très bien. Mais nous attendrons quelques retardataires avant de prendre la mer...looooongues minutes qui nous mettront en nage.

Et le verdict est clair, pas possible de sombrer.

Deuxième étape: le bus.

De retour sur la terre ferme à Mangaratiba, c'est le bus qui nous tend les bras et nous avons hâte d'être installés, au frais, dans de bons fauteuils qui se prêtent à la sieste. Belle déconvenue.

Ce sont des minibus avec encore moins d'espace que nos précédentes expériences au Costa Rica. Quant à la clim, elle met du temps à refroidir cet intérieur surchauffé.

Un grand moment de solitude. Finalement, le seul avantage que nous retirons de ce transfert est que nous serons déposés directement à l'aéroport.

Arrivés vers midi, ce sont maintenant 5h que nous devrons patienter, au frais, avant d'embarquer...sur un vol Emirates pour Buenos Aires. Logique.

18/02 - Une journée dans les transports!
18/02 - Une journée dans les transports!

Lorsque nous arpentons les allées pour rejoindre nos places, nous pouvons sentir le regard des voyageurs qui ont déjà quelques heures dans les pattes et n'ont qu'une hâte, atteindre leur destination finale. Car à priori, la majorité a embarqué à Dubaï et à dû rester dans l'avion durant ce "stop" express à Rio. Ouch.

Pour nous, ce ne sera qu'une formalité de 3h. Le temps d'un repas, de regarder un film et nous arrivons en Argentine pour une nouvelle étape.

Nous n'avons d'ailleurs pas trop d'inquiétudes car Thomas connait du monde à Buenos Aires.

D'un côté, Agustin. De l'autre, Majo & Sandro. Ils ne se connaissent pas, sont tous 3 argentins et ont tous été les colocataires de Thomas en France. Ce sont donc des retrouvailles qui s'annoncent.

Et pour cela nous avons directement rendez-vous avec Majo & Sandro dans le quartier de Palermo, au Festival, pour prendre un petit verre et fêter notre arrivée.

Agustin qui travaille tard nous rejoindra un peu plus tard puis nous irons tous chez lui ensuite, à 2 pas, pour terminer cette agréable soirée.

Pour nous, c'est le terminus du voyage car Agustin à la gentillesse de nous héberger durant notre passage à Buenos Aires. Nous sommes donc bien entourés et déjà se dessine un plan d'attaque pour profiter au mieux de la ville et de ses lieux incontournables.

Nous ne nous coucherons pas si tôt que ça, bien fatigués.

18/02 - Une journée dans les transports!
18/02 - Une journée dans les transports!18/02 - Une journée dans les transports!
18/02 - Une journée dans les transports!
Retour à l'accueil