Il faut croire que nous n'avons plus 20 ans et les séquelles d'une soirée peuvent traîner quelques jours.

En tout les cas, nous prenons notre temps ce matin. Agustin est parti tôt pour aller bosser et nous, nous marchons un peu au ralenti.

Parmi les différentes choses dont on nous a parlé hier, nous ne savons trop que choisir...

Pour commencer en douceur, nous jetons donc notre dévolu sur le MALBA (Museo de Arte Latinoamericano de Buenos Aires).

Selon les dires de Majo, il y a de très bonnes expositions en ce moment.

N'ayant pas encore eu le temps de discuter bus avec Agustin, nous ne tenterons pas le diable et opterons pour un taxi.

Il faut dire que d'une, le taxi ne coûte pas grand chose du tout, de deux, si sur Google maps nous avons l'impression que les distances sont petites, il nous faut y regarder de plus près.

Buenos Aires n'est pas Paris et un quartier n'est pas un arrondissement. Rien que Palermo, où nous sommes, est "immense". Et ce sont plus de 6 km qui nous séparent du musée.

Nous garderons nos "pieds" pour un autre jour.

Nous y voilà, au pied d'un beau bâtiment moderne.

Tickets en poche, nous nous lançons...mais rapidement comprenons que la visite ne va pas durer des heures.

Seule l'exposition permanente est visible, le reste est en plein "montage".

C'est dommage mais pas non plus la fin du monde.

Nous ressortirons ravis par cette exposition en 5 temps sur la culture latino-américaine. Mêlant à la fois peinture, sculpture, classique ou contemporain.

N'ayant pas encore pris le temps de déjeuner et bien qu'il soit 17h, nous nous posons au café du musée. Coup de chance, sur les 2 plats commandés, un seul arrivera à bon port. Tant pis, nous partagerons.

19/02 - Mise en jambe!
19/02 - Mise en jambe!19/02 - Mise en jambe!
19/02 - Mise en jambe!19/02 - Mise en jambe!
19/02 - Mise en jambe!19/02 - Mise en jambe!
19/02 - Mise en jambe!19/02 - Mise en jambe!19/02 - Mise en jambe!
19/02 - Mise en jambe!19/02 - Mise en jambe!
19/02 - Mise en jambe!19/02 - Mise en jambe!
19/02 - Mise en jambe!19/02 - Mise en jambe!
19/02 - Mise en jambe!
19/02 - Mise en jambe!
19/02 - Mise en jambe!19/02 - Mise en jambe!
19/02 - Mise en jambe!
19/02 - Mise en jambe!19/02 - Mise en jambe!
19/02 - Mise en jambe!
19/02 - Mise en jambe!19/02 - Mise en jambe!
19/02 - Mise en jambe!
19/02 - Mise en jambe!

Direction ensuite le jardin japonais qui se trouve à 15 ou 20mn à pied.

Malheureusement, nous resterons sur le pas du Torii à 18h15, l'entrée du jardin étant jusqu'à 18h.

Il est vrai qu'il fait nuit plus tard qu'au Brésil et nous n'avions pas pensé une seconde qu'il serait déjà trop tard.

Ce n'est pas la fin du monde. Bis.

Nous allons gentiment rentrer à l'appartement pour préparer la suite du programme et profiter du coucher de soleil.

19/02 - Mise en jambe!19/02 - Mise en jambe!
19/02 - Mise en jambe!
19/02 - Mise en jambe!19/02 - Mise en jambe!
19/02 - Mise en jambe!
19/02 - Mise en jambe!
19/02 - Mise en jambe!
19/02 - Mise en jambe!
19/02 - Mise en jambe!

Pour la soirée en revanche, pas de folies.

Nous irons du côté de Serrano, une place plutôt dédiée à la fête semble-t-il au vu du nombre de Resto/boites.

Notre choix ne se portera pas vraiment sur le meilleur restaurant de la place (encore que, on ne sait pas) mais nous permettra de goûter à un plat "local". En gros, une planche de fromage et charcuterie. Pas de toute première qualité donc pour nos débuts avec la gastronomie Argentine.

Je (Vincent) ne suis pas au top, avec de petits soucis "épidermiques" depuis quelques jours qui ne me font pas du bien alors nous ne traînerons pas et finirons par une séance de "nettoyage" de la partie droite du dos à l'antiseptique pour éviter que les infections ne se développent avant de profiter d'une bonne nuit de sommeil car demain, c'est le WE.

19/02 - Mise en jambe!
19/02 - Mise en jambe!19/02 - Mise en jambe!
Retour à l'accueil