1 - Toutes les cymbales! Du Carnaval!

Nous n'avons pas vu de São Paulo énormément et je suis sûr qu'il y reste des tonnes à découvrir mais il nous semble que cette ville soit un peu difficile d'accès si tu ne connais personne pour t'orienter sur quoi y faire.

Qu'à cela ne tienne, nous partons maintenant pour Rio de Janeiro y découvrir son Carnaval!

Notre avion est à 18h, la première partie de journée sera donc tranquille.

Nous trouvons facilement les bus nous menant à l'aéroport! Nous commençons à maîtriser les transports en commun assez facilement où que ce soit! Enfin attendons d'arriver en Asie...

Un vol plus que rapide... À peine décollés, presque atterris... Moins d'une heure de vol sera nécessaire pour atteindre Rio et pourtant tout le confort nécessaire à un long courrier!

Nous y voilà donc!!! Enfin presque car pour l'instant nous sommes de l'autre côté, il nous faut encore rejoindre la ville et notre hostel! Une nouvelle fois, nous maîtrisons le réseau de bus.

Nous nous enfonçons dans Rio en même temps que la nuit s'installe sur la ville.

Encore bien installés dans nos fauteuils, les premiers signes du carnaval s'offrent à nous: hangars où sont stockés les chars, blocos festifs envahis de personnes déguisées (et déjà bien ambiancées, semble-t-il...).

Botafogo! Nous y voilà!

Hop! Sacs sur le dos, nous arpentons quelques rues pour atteindre le Plaza Spania où nous avons réservé pour la 1ère nuit. Le temps de voir si le quartier est agréable.

Nous posons nos affaires, avalons quelques hot-dogs offerts par la maison et repartons assez rapidement découvrir la ville et le carnaval de plus près. Nous devons retrouver Francesco, un ami de Paris, pour un bloco! Les Blocos sont les différentes fêtes organisées dans les rues, les quartiers de la ville où tout le monde se retrouve.

Nous arrivons sur les lieux et repérer les copains au milieu de cette foule ne va pas être une mince affaire, surtout sans moyen de communication...

Dans un 1er temps, nous sommes un peu impressionnés par le monde. Tous ces gens entassés dans ce cul de sac, déguisés pour la plupart et déjà bien emmechés!!!

Un premier coup d'œil rapide ne me permet pas d'identifier Francesco, nous décidons donc d'une bière un peu en retrait pour se familiariser à cette agitation.

Nous repartons ensuite dans les recherches en s'immisçant cette fois plus au cœur de la foule. Ça danse, ça s'embrasse, ça rigole, ça boit, ça s'amuse, ça gigote, ça piétine et déjà une 1ère conclusion: ne pas sortir le soir en tongs! Le sol est jonché de canettes, bouteilles de bière, et autres restes. On risque de se faire marcher sur les pieds et une flaque d'eau (ou autre liquide indéfini) peut surgir à tout instant.

Tentative sans succès, pas de Francesco à l'horizon... Deuxième bière... Nous sommes pour l'instant plus spectateurs de la fête et commençons à nous dire que nous allons sûrement passer cette soirée tous les deux. Nous prenons le temps de nous familiariser à l'ambiance.

Quand soudain, Francesco passe devant moi, accompagné de Louis et Rafael! Ils arrivent seulement, nous ne pouvions donc pas les trouver avant!!! Le temps des présentations et nous nous mêlons tous un peu plus à la fête! Nous nous laissons envahir, nos pieds prennent la cadence, les paillettes viennent se poser sur nous, quelques échanges ici et là, une soirée plus qu'agréable. Nous remarquons d'ailleurs que l'ambiance est festive et bon enfant, pas d'altercation, d'agressivité ou d'énergie négative...

Nous abandonnerons les garçons vers 2h du matin, la journée a été longues et les pas ne suivent plus le rythme! Il est temps de rejoindre l'hostel! Demain nous devons rencontrer le Christ!

08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!08-09/02 - Sur un air de Rio!08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!08-09/02 - Sur un air de Rio!

2 - N'oublie pas de monter là-haut!

La sensation de se lever le premier matin dans un nouvel endroit est toujours magique! Alors que nous avons découvert la folie des nuits de Rio, nous ouvrons les yeux sur un soleil magnifique et une chaleur déjà bien présente!

Nous avons prévu, aujourd'hui, avec les garçons, d'aller voir le Christ rédempteur mais notre petit doigt nous dit qu'ils seront plus lève-tard que nous...

Avant de monter là-haut! Nous n'oublions pas une des principales célébrités de Rio: la plage!

Nous enfilons nos maillots!

Sautons dans un bus!

Copaaaaaaa..Ca-ba-na!!!

La ville est baignée de soleil.

La splendeur des couleurs de Rio la journée est égale à celles qui étincellent la nuit.

Les maisons colorées, cette architecture qui s'imbrique au milieu de ces collines verdoyantes, avec là-haut le Christ, qui nous attend à bras ouverts.

Ses fleurs, ses fresques morales, ses bus, les habitants... Tout ici est coloré!!!

Puis la plage! Une étonnante découverte! Cette grande étendue de sable roux face à l'océan, tournant le dos à l'agitation de la ville... Enfin au calme...

Et bien non, car plage à Rio ne rime pas avec tranquilité!

La plage est bondée de monde!

Enfin un tiers seulement car ici, on utilise pas toute la plage mais seulement une bande de 5m, collée à l'eau! Plus précisément, quand nous quittons le béton pour rejoindre l'eau, nous traversons quatre strates bien définies. Nous sommes invités à traverser rapidement la strate 1 par de petits chemins de sable préalablement mouillés pour rafraîchir le sol avant d'arriver en strate 2. Bande stratégique où t'attendent les baraccas, petites guitounes de location de transats et parasols et des bars guitounes... Certaines proposent même le wifi à leurs clients!! Puis tu retrouves une strate vierge en phase 3 pour atteindre la turbulente et dernière bande de quelques mètres, au plus près possible de l'eau!

C'est ici que toute l'action se passe!

Sur ces quelques mètres, tout espace est investi, les parasols s'enchaînent et les camps sont installés. Chacun à quelques centimètres de l'autre... Le peu de sable vierge restant, inlassablement troublé par le va-et-vient incessant des vendeurs!

Et des vendeurs il y en a! De canettes, de cocktails, de matte lao, de brochettes, d'empanadas, de sandwichs... Mais aussi de ballons, de bijoux, de maillots, de paréos, de Cerf-Volants, de tatouages, de cigarettes...

Tout ça pour dire que, comme la veille en arrivant au bloco, il nous faut un temps d'observation avant de faire quoi que ce soit!

Une balade s'impose les pieds dans l'eau, voir si le schéma se reproduit sur tout le bord de mer...

Une fois accoutumés, à notre tour de poser nos serviettes et de profiter des simples plaisir de la plage et de la bonne temperature de l'eau.

08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!08-09/02 - Sur un air de Rio!

Nous sommes aux heures où le soleil tape fort et nous préférons éviter les coups de soleil en allant déjeuner...

De quoi se connecter au wifi aussi, nous devons avoir des nouvelles des garçons!

Le rendez-vous et le programme sont fixés: on se retrouve au parc Lage pour monter à pied jusqu'au sommet!

17h- Tous équipés nous nous lançons dans l'ascension! La montée sera effectuée en 1h40 et pas sans mal... Ça monte, ça monte... Mais nous avons l'occasion de découvrir cette jungle à flan de montagne, de suivre la route du petit train et d'arriver sur un belvédère improvisé face à toute la partie sud de Rio! Encore un petit effort et nous y sommes!

Le temps d'un petit problème d'achat de billets (Merci Rafael) et enfin nous gravissons les dernières marches...

Nous y voilà!

Te voilà Toi qui nous ouvre les bras depuis ce matin! Et on comprend mieux maintenant pourquoi, face à ce panorama à 360 degrés sur Rio, sa province et sa baie!

Malheureusement tu n'auras pas la chance de contempler avec nous ce magnifique coucher de soleil! Fidèle à l'aurore, ton regard plein est!!!

Déjà, il est temps de te quitter, les derniers bus nous pressent...

08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!08-09/02 - Sur un air de Rio!08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!08-09/02 - Sur un air de Rio!08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!08-09/02 - Sur un air de Rio!08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!08-09/02 - Sur un air de Rio!08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!08-09/02 - Sur un air de Rio!08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!08-09/02 - Sur un air de Rio!08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!08-09/02 - Sur un air de Rio!08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!08-09/02 - Sur un air de Rio!08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!08-09/02 - Sur un air de Rio!08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!08-09/02 - Sur un air de Rio!08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!08-09/02 - Sur un air de Rio!08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!08-09/02 - Sur un air de Rio!08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!08-09/02 - Sur un air de Rio!08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!08-09/02 - Sur un air de Rio!08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!08-09/02 - Sur un air de Rio!08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!08-09/02 - Sur un air de Rio!
08-09/02 - Sur un air de Rio!08-09/02 - Sur un air de Rio!

Un bus et un taxi plus bas, nous quittons les gars mais nous comptons nous retrouver ce soir pour un bloco thématique égyptienne! Et puis c'est leur dernière soirée, Guilherme y sera sûrement aussi et tout le monde en parle comme un des blocos à faire absolument..

Nous n'avons malheureusement pas eu le temps d'acheter de quoi s'apprêter.... On voulait au moins des paillettes mais on a pas trouvé...

Avant de repartir de l'hôtel, nous avons besoin de cash et il faut donc trouver un atm. Il est minuit et nous savons d'expérience que cela n'est pas chose simple au Brésil... De plus, nous avons bien essayé sur le chemin du retour mais les distributeurs ne fonctionnaient pas, ni dans le métro, ni ailleurs...

La soirée égyptienne deviendra ce qu'on a surnommé la soirée loose! 1h30 de marche dans l'espoir de trouver de quoi retirer.... Nous avons fait la moitié du chemin à pied mais nous ne voulons pas prendre le risque d'y aller si on ne retrouve pas les copains...

Nous prenons donc le chemin du retour vers l'hôtel, toujours dans l'espoir de tomber sur atm....

Mais toujours rien...

Nous croiserons bien deux 24horas banco dans des stations services mais en vain, l'une est éteinte et la deuxième n'est pas en mesure de fonctionner...

Nous nous contenterons donc de dire que la balade était jolie et qu'il était agréable de découvrir les rues de Rio... Malheureusement, nous n'avions pas l'appareil...

Nous tirons quand même de cette expérience une conclusion utile: au Brésil, toujours prévoir du cash avant le coucher du soleil, autrement tu risques de passer ta nuit à marcher!

Retour à l'accueil